Catherine Garrigue

Artiste Plasticienne

Le Buisson de Cadouin

De la terre au dessin

PARCOURS

Après un cursus en Histoire de l’Art, j’ai suivi des cours de poterie  auprès de Monique Rech (Atelier du Cru et du Cuit), et de modelage chez le sculpteur Marcel Mahu, à la Maison des Artistes, rue Ordener, à Paris. Passionnée par le travail de la terre, j’ai ouvert mon propre atelier pour dispenser des cours, dans le cadre de l’Association « Terre et Bronze ». En complément, j’ai travaillé avec Daniel Claverie, fondeur d’art à Corbeil-Essonne, qui m’a appris le processus de création d’un bronze à partir d’une maquette en terre.  Parallèlement, j’ai continué à dessiner.
 
Que ce soit le modelage ou le dessin, j’ai toujours poursuivi le même objectif : exprimer librement mon inspiration personnelle.

LE TRAVAIL DE MODELAGE

Il naît principalement de mon imaginaire. J’aime rendre présente la matière dans mes sculptures en terre cuite. La terre, matière vivante, originelle se fragmente, se rassemble. Le corps à corps avec la glaise est violent pour arriver à dire l’intimité de la fracture. De cette terre déchirée, craquelée naissent des sculptures, comme venues de nulle part. J’aime à les imaginer comme une genèse d’un monde neuf où le silence surgit du chaos, un chemin méditatif pour l’apaisement de l’esprit. Mon travail ne divertit pas. Tout y est tension et montre l’Homme affirmant sa place au centre de toutes choses.

LE TRAVAIL DU DESSIN

J’ai commencé à dessiner en 2011. Au début, ma recherche tendait à me placer au centre de moi-même. Bloc de dessin,  petit format, je gribouillais, au simple « bic »,  ce qui me passait par la tête, sans aucune référence à une esthétique quelconque, autour d’une gestuelle guidée par des pulsions intérieures. Aucune préméditation, juste l’évasion, à travers la pratique du dessin. 
Je découvrais, petit à petit, des images plus cohérentes…. Le « sans queue ni tête » m’évadait à travers une excitation de la découverte. De plus en plus,  des thèmes, principalement,  les fleurs, les visages, les insectes se dégagèrent de ce chaos…. L’abstraction et figuration n’étaient  plus antagoniques.
J’ai alors abordé le dessin d’une façon plus formelle, sur des formats de plus en plus grands. Je traitais les sujets, toujours au stylo bic, mais avec plus de recherches et de passion. Sont apparus des personnages entremêlés de plantes, d’oiseaux, dans des entrelacs proches de la dentelle voyageant dans des univers sans début ni fin, des fleurs aux arabesques élégantes, des insectes mi-plantes, mi-hommes.
Au fil des années, j’ai choisi d’utiliser d’autres médiums, tels que les feutres noirs ou l’encre blanche, avec des rehauts d’or, de vermeil ou de cuivre.  La couleur du papier devient, également,  importante pour accompagner  mes dessins, parfois noir, sépia ou traditionnellement, blanc.

Adresse

4 rue de la Jacatte
24480 Le Buisson de Cadouin

Téléphone


06 79 09 81 63

Email / Site Internet 

cathgarrigue@sfr.fr